Miel

hexagonlogo.png
bee.png
bee.png
bee.png

Avec le déclin des pollinisateurs naturels, il était évident pour nous que nous voulions prendre part à la conservation des abeilles. C'est pourquoi nous avons introduit des ruches dans nos champs de foin.

20210811_152348.jpg

Miel

Fleurs sauvages

Miel liquide, filtré, non pasteurisé

  • 500 g

  • 1 kg

  • 2 kg

9,00 $

À partir de :

20210811_152348.jpg

Miel

Trèfle

Miel liquide, filtré, non pasteurisé

  • 500 g

  • 1 kg

  • 2 kg

9,00 $

À partir de :

240384875_292846235973454_2738858000121427239_n_edited.jpg

Miel en rayon

Fleurs sauvages ou trèfle

Miel en rayon, cru

 

 

Approximativement 200 g

8,00 $

À partir de :

Fabrication

Cette étape est réalisée par les abeilles. Au printemps, dès que la température atteint un minimum de 13°C, la ruche sort de son congé hivernal et se remet au travail. Après avoir fait le ménage, les ouvrières partent à la conquête de fleurs à butiner.

Elles rapportent ainsi nectar et pollen à la ruche, pollinisant au passage les fleurs et les arbres qu'elles visitent. Le nectar est ensuite transféré d'une abeille à une autre, puis entreposée dans les alvéoles. Les abeilles ventileront alors le liquide avec leurs ailes jusqu'à ce que celui-ci atteigne une humidité entre 17% et 18%, puis le recouvriront d'une couche de cire afin de le protéger.

hexagon.png

Récolte

La récolte s'effectue jusqu'à trois fois par année, c'est-à-dire au printemps, durant l'été et au début de l'automne. Comme les fleurs accessibles sont différentes à chaque saison, le nectar récolté modifiera la saveur du miel confectionné par les abeilles. 

Le miel est prêt à être récolté lorsque 80% des alvéoles sont operculées, c'est-à-dire scellées par une couche de cire. Les cadres sont alors prélevés de la ruche, désoperculés avec une herse ou un couteau prévu à cet effet puis installés dans un extracteur à miel.

Cette machine de type centrifugeuse recueillera alors le précieux liquide doré.

baton miel.png
honey drop.png

Empotage

pot miel.png

Une fois le miel extrait, il faut maintenant le conditionner et l'empoter. Il sera d'abord filtré afin d'en retirer toutes les impuretés (cire, propolis, etc.). On le laissera ensuite maturer plusieurs jours à une température d'environ 20°C.

Suite à ce temps de repos, le miel est enfin prêt à être embouteillé et consommé. On le retrouvera dans différents formats afin de satisfaire les besoins de chacun.

Le miel étant non-périssable, il n'est pas nécessaire de le pasteuriser. 

La cristallisation du miel est un processus normal et est même un gage de qualité. Ce phénomène provient du ratio de glucose et de fructose contenu dans le miel selon les nectars utilisés pour le concevoir.